Ce jeudi 6 mai, direction Longwy, avec la parution de La Grimace de Vincent Vanoli. Dans ce dernier livre, le dessinateur raconte, avec grotesque et pudeur, la fin des certitudes de l’enfance et de son monde archaïque qui semblait immuable. Un voyage dans le temps doux-amer aux allures de songe.

Aujourd’hui, paraît également en librairie Mon Lapin Quotidien n°17, un numéro qui navigue du côté de l’errance, des cartes, des planisphères, des chemins de traverse, des plans sur la comète, des détours et des égarements.

Vendredi 16 avril : c’est aujourd’hui que paraissent les trois premières Pattes de mouche de la saison 2021 !

B(i)zz b(i)zz

Également sur notre site, ici.

♦ En librairie vendredi 19 mars 2021

À travers une succession de courts épisodes, Littoral raconte la vie de Joseph, dessinateur à New York, et de sa famille. Des deli de Brooklyn aux briques rouges de Roubaix, Antony Huchette nous entraîne dans les souvenirs d’une famille recomposée.

Mon Lapin Quotidien, seizième du nom, a failli s’appeler Mon Animal Quotidien, car ce numéro est celui de TOUS les animaux. Les animaux qui vécurent, qui vivent, qui vivront et qui ne vivront jamais que dans nos imaginations, MLQ les embarque tous dans ses pages, et tout particulièrement à bord de sa double page centrale : un poster consacré à L’Autofictif d’Éric Chevillard, dont les aphorismes animaliers, illustrés par une pléiade de dessinateurs d’exception, grouilleront sans exclusive des bestioles de tout poil, écailles et autres plumes, et que le lecteur sera invité à plier en forme d’arche, pour obtenir un zoo flottant de papier de 58 cm de long, de la proue à la poupe. Bien sûr, les nombreuses têtes de mule que comptent nos auteurs, ne manqueront pas de nous parler de TOUT, sauf d’animaux !

Retrouvez ce numéro chez votre libraire préféré ou sur notre site ! ici

ACTUELLEMENT EN LIBRAIRIE !

Les strips de José Parrondo fonctionnent comme des énigmes. Le trait est simple, les images épurées, le style minimaliste, l’attraction instantanée. Mais face à ces pages à priori muettes, les questions affluent : cette fenêtre est-elle un tableau ? Ce paysage est-il factice ou réel ? Cet arbre est-il plat ou en volume ? Y a-t-il un Eggman ou plusieurs ? Est-il ici ou ailleurs ? L’action se déroule-t-elle à l’extérieur ou à l’intérieur ? Ce qui nous regardons est-il vraiment ce que nous voyons ? Autant de questions que chaque lecteur devra négocier avec son moi profond pour en découvrir le non-sens qui mène au rire véritable.

Eggman, petit œuf doté de courtes pattes et de yeux ronds comme des billes, nous entraîne dans un univers insolite où les jeux d’échelle, le trompe-l’œil et l’illusion règnent en maîtres. Tableau, longue-vue, fenêtre, escalier, serrure, bulles de bande dessinée, ronds, carrés, tirets parsèment ses aventures. En mêlant objets identifiables et éléments purement graphiques, José Parrondo s’amuse avec les signes et les codes de la bande dessinée pour créer un univers délicieusement absurde et plein de dissonances poétiques, tout en jonglant sans retenue avec la rétine et l’intelligence de ses lecteurs.

Pour cet album, José Parrondo alterne à nouveau les techniques : aux strips muets en noir et blanc viennent s’ajouter une série de peintures à l’acrylique mélangeant dessins, jeux de mots ainsi que quelques photographies.

 

NOUVELLE année, NOUVEAUX cadeaux pour vous, adhérents !

Les enveloppes vont partir dès cette fin de semaine par les numéros de commande commençant par 954.

Merci de votre patience. ♥

C’est aujourd’hui que paraît L’Apocalypse joyeuse de Lewis Trondheim, le tome 5 des Nouvelles aventures de Lapinot.

Après s’être fait injustement tabasser dans un jardin public, Lapinot part se mettre au vert avec Richard. Alors qu’ils font une pause sur le parking d’un supermarché, une météorite s’écrase sur le capot de la voiture… et les ennuis commencent ! Bastons, courses-poursuites en forêt, collapsologues barrés…

 

Lewis Trondheim signe ici un nouvel album au goût musqué d’apocalypse.

Pour les retardataires sur l’adhésion 2020, vous pouvez la trouver dans l’arrière-boutique.

ATTENTION pour 2021, NOUS SOMMES EN RETARD !
Vous pouvez adhérer bien sûr, mais les cadeaux seront envoyés début février.
On peut déjà dévoiler les 2 familles du jeu de cartes : Arrière-Boutique & Patte de Mouche

Merci de votre patience

et TRÈS BELLE ANNÉE À TOUS

Plus d’envois de commandes jusqu’à la fin 2020.

Lewis Trondheim a enfin pu nous rejoindre à Paris après ce long intermède Covid…
Il vient pour terminer l’opération LAPINOT-4 dédicacé qui prenait fin le 30 octobre dernier.

Il lui reste encore 500 exemplaires à dédicacer !

Nous réalisons les envois en colissimo au fur et à mesure, il faut lui laisser le temps de travailler, merci de votre compréhension.

Cascade de Fabio Viscogliosi et Le Taureau par les cornes de Morvandiau font partie de la sélection officielle de la 48e édition du festival d’Angoulême.

Deux bonnes nouvelles à même d’éclairer cet automne !


Mon Lapin Quotidien 15 sort ce vendredi 6 novembre 2020.

Commandez-le en click & collect chez votre libraire préféré ou directement sur notre site.

Si vous commandez un abonnement (1 ou 2 ans), vous pouvez demander* à ce qu’il commence à partir de ce numéro troué. Il vous sera alors envoyé avec la pochette contenant les 6 disques imprimés recto-verso.


*
À préciser lors de l’achat sur notre site dans la case NOTE DE COMMANDE.

Opération Lapinot & Dédinoël 2020

Lors d’un passage à Paris il y a deux semaines, Lewis Trondheim a pu signer quelque 150 exemplaires* dUn peu d’amour. Ces exemplaires vous seront envoyés dans les jours à venir. Il était prévu que Lewis revienne en début de semaine prochaine afin de terminer les dédicaces. Malheureusement, en raison des nouvelles mesures de confinement, nous avons dû annuler sa venue. Nous nous voyons donc malheureusement obligés de reporter l’envoi d’une partie des ouvrages dédicacés à un futur encore indéterminé.

* LES NUMÉROS DE COMMANDE 8930 à 9090 SONT ENVOYÉS AU FUR ET À MESURE DU TRAITEMENT EN COLISSIMO.
Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension face à ces circonstances exceptionnelles.

C’est avec regrets que nous avons décidé de ne pas organiser de Dédinoël cette année. À mesure que nous nous approchions des mois de novembre et décembre, il nous apparaissait en effet de moins en moins raisonnable de maintenir cet événement convivial et festif.

Nous vous souhaitons bon courage pour les semaines à venir, prenez soin de vous.

LE RITUEL,
NOUVEAU TITRE DE MAHLER
EN LIBRAIRIE DEMAIN 

Un maître japonais des effets spéciaux analogiques est assis devant un bol de thé et récapitule sa vie : il n’a jamais réalisé un film en entier, n’a jamais mis en scène son propre scénario, n’a même jamais prêté une attention particulière à l’intrigue des projets sur lesquels il travaillait. En revanche, il a détruit plusieurs fois Tokyo, donné vie à des mites géantes grâce à un astucieux système de cordages, organisé des combats de monstres marins géants, tout cela en veillant à bien traiter ses acteurs, des hommes vêtus de costumes couverts d’écailles en caoutchouc.

Dans sa nouvelle bande dessinée en couleurs, Nicolas Mahler explore les coulisses d’une industrie cinématographique passée et dévoile le travail fastidieux qui se cache derrière les films de monstres japonais, les Kaiju Eiga. Le Rituel est librement inspiré de la vie du maître des effets spéciaux japonais Eiji Tsuburaya, rendu célèbre grâce à la série Godzilla dont les trucages révolutionnaires lui ont valu le statut de vénérable héros dans son pays.

Vous pouvez également le commander ici !

CETTE OPÉRATION EST TERMINÉE SUR NOTRE SITE

Cette année, Lewis Trondheim s’enferme dans un lieu tenu secret, à l’écart du monde et des microbes, pour signer quelques centaines d’exemplaires d’Un peu d’amour, le quatrième album des Nouvelles aventures de Lapinot.

 

SUITE À L’ANNULATION DE FORMULA BULA, nous sommes dans l’obligation de reporter notre AG à une date ultérieure.

Nous reviendrons vers vous dès que possible.

En librairie aujourd’hui Cascade de Fabio Viscogliosi !

Quel est le point commun entre Galilée, Robert Bresson, Ettore Sottsass, saint François d’Assise et Robert Walser ? Rien a priori, si ce n’est de se retrouver convoqués par Fabio Viscogliosi dans son dernier ouvrage, Cascade. Réflexions métaphysiques, bribes de souvenirs, références au cinéma et à la littérature se trouvent mêlées dans ce livre album haut en couleurs. Les 103 planches du volume constituent autant de tentatives d’arrêter le temps en isolant une idée, un souvenir ou une sensation et fonctionnent comme des variations regroupées sous une même atmosphère colorée. Fabio joue avec des formes aux couleurs franches et aux contours bien délimités pour bâtir des visuels ludiques à la limite de l’abstraction.

Un travail qui évoque ses œuvres à la peinture acrylique. Il met également en scène le fameux âne, alter-ego de papier et personnage récurrent de son univers graphique – figure que l’on retrouve également sur les pochettes de ses albums, car Fabio est également musicien. À la fois livre de notes et de souvenirs, Cascade s’attaque au joyeux chaos de la pensée pour tenter de le mettre en forme(s).

Il s’agit de son troisième ouvrage publié par L’Association.

Un nouveau TOFÉPI publié à L’Association ce vendredi 3 juillet :

Fraîchement non diplômé des Arts-déco de Strasbourg, et toujours célibataire, Tofépi est de retour chez ses parents en Vendée dans une petite ville de 6 000 âmes.

Sa carrière de dessinateur est au point mort et ses parents s’exaspèrent de son manque d’activité.

L’offre d’emploi pour un poste de correspondant local dans « L’Hebdo » tombe à pic : une nouvelle carrière s’offre à lui, peut-être qu’il deviendra journaliste et rencontrera l’âme sœur !

En librairie dès le 5 juin LES PETITS BOLOSS de Ruppert & Mulot, mais aussi POOCHYTOWN de Jim Woodring.

Bonne nouvelle, les envois de commande reprennent normalement !