Arsène Schrauwen

35 
Les adhérents bénéficient d’une réduction de 5% sur le montant total hors frais de livraison. Want a discount? Become a member by purchasing Adhésion à L’Association – France, Adhésion à L’Association – Europe et Suisse, Adhésion à L’Association – Dom-Tom et Reste du monde ou Adhésion à L’Association – Cotisation Bienfaitrice!

Prix : 35 
Parution : 10/2015
ISBN : 9782844145925
Poids : 1200 g
Pagination : 280 pages
Auteur(e) : Olivier Schrauwen
▸ Réimpression : 04/2019

En 1947, Arsène Schrauwen embarque sur un paquebot. Il traverse l’océan pour rallier une mystérieuse colonie. Le grand-père d’Olivier Schrauwen a fait ce long voyage à la demande de son cousin Roger. Sur place, il réside sur le vaste domaine de son parent et s’acclimate péniblement à la vie locale. Une fois sur pied, Roger lui dévoile ses projets. Ensemble, ils vont créer l’impossible, une cité utopique au cœur du monde sauvage qui répondra au doux nom de « Freedom Town ». Atteindre cet objectif sera une entreprise des plus difficiles.

Arsène tombe éperdument amoureux de Marieke, la femme de son cousin au moment où ce dernier est interné à cause d’un déséquilibre mental passager. Arsène partira alors seul et inexpérimenté à la tête de l’expédition à destination de la terre promise. Il devra faire face aux dangers de la jungle, s’accommoder de ses sentiments pour Marieke et faire avec un étrange virus tropical qui menace de décimer ses hommes. Progressivement, il va perdre le contrôle et s’éloigner de la réalité, s’engouffrant dans sa propre paranoïa.

Biographie fantasmée, parodie de récits d’aventures colonialistes, l’histoire narrée par Olivier Schrauwen est captivante, drôle, et résolument surréaliste. Cette figure montante et immanquable de la nouvelle bande dessinée flamande n’en est pas à son premier coup d’essai. Il se joue allègrement des codes et se réinvente à chacun de ses projets. Après quelques publications remarquées, l’auteur à l’imagination fertile livre ici une grande œuvre qui va faire parler d’elle, tant par son ambition que par la maîtrise de son exécution.

Grâce à une composition parfaitement pensée, le lecteur est invité à se perdre au fil des évènements et des digressions oniriques du personnage principal. À cette fin, Olivier Shrauwen emploie un dispositif graphique atypique mêlant représentations figuratives et formes géométriques qui frôlent parfois l’abstraction. Son style au charme désuet est accompagné d’une bichromie bleu et rouge ; didascalies délimitant le réel de l’imaginaire.